28 avril 2007

Nothing

Cela fait un moment que je n’ai rien écrit. Ce n’est pas par ce que je ne veux pas écrire mais par ce que je suis dépourvu de toute inspiration ces derniers temps. Il n’y a rien d’encouragent, rien d’intéressant. Hum, …euh, … J’en sais rien.

Juste pour l’histoire, je vais continuer à raconter les conneries que je fais. Et bien, concernant le projet, je dirais que je n’avance pas du tout, je suis bloqué. En fait ce n’est pas nouveau, je me trouve assez souvent dans cet état. Bref, je suis censé développé une application que je n’est pas encore commencé et il me reste un mois, peut être un peu plus.

A part ça, il n’y a rien à faire, rien à dire, rien à raconter, rien à aimer, rien à apprécier, rien à voir, rien à écouter ni à entendre. Mon seul et unique espoir qui me reste est un e mail, probablement une lettre, en fait c’est une acceptation de l’une des facultés françaises. Je sens que je ne peux plus poursuivre ici, je devrais tenter ma chance ailleurs, avoir une nouvelle vie, m’ouvrir à de nouvelles perspectives. Peut être que je me trompe mais je crois que je devrais au moins tenter ma chance.

C’est vraiment dommage que les mots ne puissent pas refléter ce que je ressens. En fait, c’est moi qui suis incapable de m’exprimer quand je suis dans cet état de solitude. Je ne sais même plus depuis quand je suis dans cet état, si je pouvais tendre le bras vers celle qui vie dans mes rêves ou bien mes cauchemar (j’en sais rien !), je sentirais ses mains si froides et si douces mais quand je lève mon regard pour bien la voir, je ne pourrais plus la voir, elle n’est plus la.

Elle n’existe pas en fait et n’a jamais existé, ce n’est rien qu’un fantôme que j’ai crée pour continuer à me battre. Alors comment guérir à cette souffrance qui n’existe pas ?

1 commentaire:

nousa a dit…

c'est une plaisante coincidence qui m'a menée sur ce nuage sombre et fragile. tant de sensibilité et de transparence. merci, tu m'as donné l'envie de me réconcilier avec mon blog.

la souffrance? ne la subis pas, agis! occupe ton temps. la "platitude" ne fera qu'augmenter ta souffrance. parole d'une souffrante ;)