10 septembre 2007

Unnamed Melody

Sécher les larmes chaudes qui brûlent mes joues et qui gèlent toutes mes envies et mes désirs

Parler silencieusement pour tous dire, ou bien se taire pour ne pas se contredire

Pas d’importance tant qu’ils s’en foutent, ils nous bloquent au lieu de nous soutenir

On nous dis toujours d’aller de l’avant pour oublier tous ces mots et ces maux qui font frémir

Ignorant se qui se passe à l’intérieur, plusieurs personnalités essaient désespérément de se tenir

Je ne sais pas si un jour on arrivera à tout arranger, on a eu vraiment assez de mal se sentir

Assez de toutes ces perturbations d’humeur, on ne peux même plus,…je ne sais plus quoi dire

On se laisse tout de même cet espoir infime en l’existence d’un miracle, probablement un élixir

Par ce que sans cet espoir on souffre et on fait (ou on faisait, fera) souffrir

2 commentaires:

Im calling you a dit…

Je suis épatée par ta plume qui se révèle ainsi;touchante comme d'habitude mais élégante aussi !

muse a dit…

perfect as usual