24 juillet 2008

Question de survie...

Encore faut-il croire aux miracles? Pourquoi cela ressemble-t-il à un miracle? Je ne sais plus quoi faire, je n'arrive plus à prendre des décisions qui pourront tout changer. Laisser faire les choses? Je crois qu'elles ne s'arrangent pas toutes seules. Mes études, mon avenir qui n'a jamais été aussi incertain, mes problèmes relationnels et comportementales, mes émotions que je n'arrive toujours pas à contrôler, le soutient dont j'ai tellement rêver d'avoir, l'affection et l'amour que je n'ai jamais eu, le sentiment de vide que je n'arrive pas à calmer, les illusions que je me crée pour résister... Tout ça pèse trop et me bloque. Tout cela me limite et ne me laisse pas avancer. Tout cela on le vie au quotidien sans pouvoir le gérer. Tout simplement, cela m'empêche de vivre. J'aurais aimé que quelqu'un aura cette sagesse et cette force surhumain pour me croire et pour me faire confiance jusqu'à ce que tout ça disparaitra et ne restera qu'un souvenir parmi tant d'autres. J'aurais tellement aimer croire que quelqu'un pourrait me prendre dans ces bras pour me dire qu'il est sincèrement avec moi et qu'il sera toujours à mes côtés... Croire aux miracles n'est plus un choix, c'est une question de survie.

4 commentaires:

Marie a dit…

J'aimerais te donner des réponses à toutes ces interrogations pour soulager un peu de ta peine... mais malheureusement, je ne les ai pas...
Je n'ai rien à offrir, mais si tu veux, si tu as besoin de parler, contacte moi (par le biais de mon blog) et je te donnerai mon msn, on pourra s'entraider.
Bon courage Wounded_Spirit

AymeN a dit…

"l'amour que je n'ai jamais eu"

...Je crois que c'est un peu suggéré. [..................].Oui , un peu suggéré .

1Solo a dit…

salut,
Un texte fort qui témoigne d'un fort en arrière!!
Cette force tu dois la canaliser loin des idées noires qui t'étouffent!! la vie est bien plus belle que ce que l' on croit...
Tout les problèmes sont dans nos perceptions, dans nos têtes...
"...l'affection et l'amour que je n'ai jamais eu, le sentiment de vide que je n'arrive pas à calmer, les illusions que je me crée pour résister... ". Certainement, t'as été aimé et tu l'es et tu le sera inchallah... p-e t'as une définition différente de l'amour! laisse toi aller... ouvre bien tes yeux, tu verra... j'ai longtemps cru que je suis rejeté, que je suis venu au monde par faute, que..., que...
Je me suis rendu compte que je suis fautif! comme on le dit "edenia mezel fiha el 5ir"
J'ai forcé les autres de m'aimer et de s'attacher... à un certain moment ça m'a donné une confiance incroyable... par après, j'ai coupé, pcq j'ai renversés les idées que j'ai, c a eux qui doivent me chercher (pas tous)... et oui, c un sentiment fort qui me soulage, qui appaise les années de souffrances...
Crois moi, t'as pas interêt à garder les termes que tu les utilise,
LAISSE TOI ALLER, il y a bcq de simplicité dans la vie, c à nous de choisir...
j'ai longtemps dit que je ne suis aimé, pis j'ai veçu orphelin, mais ça change quoi, Rien!!! c une vérité que je dois accepter et vivre avec
Tu dois dépasser cette étape d'auto-jugement, t'as toute la force pour le faire, Estime toi mieux que les autres, valorise toi,
Illi 3ijbou, 3ijbou welli ma 3ijbouchi ya9ssem...
1solo

The E.T a dit…

Well, If I have to say something, I would say "what the hell is that motherfucking shit?"
Else I just want to repeat that life is simple, so so simple, take it easy, questions are not the solution but nothing more than some more knifes cutting the heart and the mind into very small pieces and that's why the hurt is bigger and bigger.
Relax my friend, I know you well.
I think not that well, however tr to buy a little coffer to put into those dark ideas, close it with keys and each time you have another idea like this, you know where to throw it...

Peace