07 avril 2008

Writting from heaven...

Comment je pourrais dormir avant de décrire un tel bonheur? Comment je pourrais laisser un tel moment s’envoler sans en profiter? Je suis devant le devoir de l’immortaliser. J’ai survolé les terres les plus lointaines, les terres imaginaires dans mon vrai monde réel. Cette balade est bien réelle, imaginaire vous dites? Je souris et je continu à voler vers ma destination parce que jamais je n’ai été aussi prés de la source. La source que personne ne pourrait la voir. Ça ressemble a un beau rêve seulement c’est du réel puisque j’écoute de loin la mélodie triste de la vie; mais cette fois ci je ne pleur pas, mais je souris et je continu à voler vers le septième ciel en survolant les terres les plus lointaines, les terres imaginaires dans mon vrai monde réel… Je vole et je m’approche de la lueur qui commence déjà à apparaitre… La bonne rime, oui, c’est grâce à ça! Il m’a fallu patienter tous ce temps pour qu’elle jaillisse tout de droit de l’obscurité éclairant ainsi le monde entier, mon monde! Et soignant ainsi les blessures les plus profondes et les plus inguérissables. Je les ai vues se cicatriser de mes propres yeux et puis j’ai justement ouvert grand les yeux. J’étais enthousiaste mais jamais je ne croyais voir une telle splendeur. Désormais, la lumière est partout et ça serait vraiment difficile de la faire disparaitre. Mes yeux étaient habitués au noir, c’est vrai, mais quand j’ai quitté l’ombre, je n’avais en aucun mal aux yeux. La lumière est tellement douce. Bientôt, une nouvelle ère s’apprête à commencer, une ancienne page sera tournée à jamais et je ne m’arrêterai jamais à voler, jamais…

2 commentaires:

never done a dit…

je suis très content pour toi, j'espère que cet état d'âme persiste!!
take it easy

shadow a dit…

L'euphorie après la tempête :) je serais curieuse d'en connaitre la raison mais quelle qu'elle soit je l'en remercie infiniment ;)
No reason to say take care anymore i hope lol!