15 novembre 2007

Questions...

On se pose tant de questions qui resteront sans réponses. C’est plutôt évident et logique que les problèmes soient beaucoup plus nombreux que les solutions. Mais ce qui pourrait être alarmant, c’est quand on se trouve incapable de répondre à certaines questions que je qualifierai de superficielles, du genre ‘Je préfère telle ou telle chose ?’, ‘Je veux faire telle chose ou pas ?’ ou encore qu’on se demande sur ce qu’on aime faire. Généralement, ces questions ne se posent pas, seulement quand elles surgissent elles font forcément peur. On a toujours eu peur de perdre ses repères et d’être confus. Une fois, on m’avait dis que je ne devrai pas m’arrêter de me poser des questions. Evidemment, c’est une bonne pratique puisqu’on cherchera à satisfaire sa curiosité et qu’on sera amené à produire des réflexions parfois surprenantes. Malheureusement, c’est un processus imparfait étant donné que nous sommes rien que des simples mortels bourrés de complexes et contrôlés par nos angoisses. Cela dit, les questions ne seront pas toutes les bienvenues. Je site ‘Pourquoi je me reconnais plus dans la glace ?’, ‘Pourquoi je me suis levé ce matin, et pourquoi je devrais le faire demain ?’, ‘Pourquoi rêvons nous ?’, ‘Pourquoi cherchons nous le bonheur, et c’est quoi déjà ?’, ‘Pourquoi veut-on réussir ?’… C’est une sorte de spirale infiniment grande qui ne cesse de se développer…; plus on avance plus on s’éloigne du centre. Il va falloir compresser la foutue spirale… Est-ce que je pourrais le faire tout seul ?

5 commentaires:

vivant-mort a dit…
Ce commentaire a été supprimé par l'auteur.
vivant-mort a dit…

Vous savez, toutes les questions que vous vous posez ont des réponses simples.
Mais le problème est :
est ce que vous êtes prêt à accepter ces réponses?

shadow a dit…

Ces questions sont universelles wounded, pas leurs réponses il faut apprendre à vivre avec celles auxquelles on ne trouve pas de réponses et oui tu pourras le faire seul car dans ce cas précis c'est de l'ordre de l'intimement personnel.

Erana a dit…

je me pose souvent ce genre de kestions moi aussi, et ca n'en finit pas.... mais g arrete depuis longtemps de vouloir trouver les reponses!! ca ne sert absolument a rien qu'a me pourrir la vie!!
alors je ne fais enfin de comtpe que subir les choses!!
courage

flower a dit…

tout le monde se pose des questions wounded, je me pose maintenant par exemple: pourquoi je n'ai pas encore dormi? Surtout que demain j'ai un examen!!! :)
non sérieusement moi aussi j'y réfléchi trop à propos de ces questions, mais j'essaye parfois de prendre les choses comme elles sont sinon je copliquerai la vie d'avantage!!
donc il vaut mieux accepter certain faits comme ils sont :)
courage tu y arriverai